0

Bonsoir,

Je viens vous faire ce qui est pour moi un vrai retour +++ pour Teddy, Audrey et Clothilde.

Certains connaissent mon histoire, compliquée, c’est le moins que l’on puisse dire. Pour résumer (en partie), disons qu’en avril je suis tombée sous le charme d’un garçon. Il vit sur un autre continent, à plus de 5 000 km et nous avons compris nos sentiments lorsqu’il m’amenait à l’aéroport pour que je rendre en France. Notre relation n’a été que platonique, mais très forte et nos échanges n’ont duré qu’un mois. C’est lui qui a coupé le contact.

Je me disais bien que notre histoire était incroyable, mais j’y ai quand même cru. Pendant 4 mois je ne pensais qu’à lui et j’étais convaincue que notre histoire se concrétiserait. Seulement, les voyants auxquels j’en ai parlé, c’est-à-dire Teddy, Audrey et Clothilde m’ont dit qu’il n’y aurait pas construction avec lui. Cela a été difficile à encaisser, mais leurs arguments étaient solides, donc je me suis rangée à ce qu’ils disaient. Je savais que lui pensait toujours à moi (photos de profil sur les réseaux sociaux) mais j’ai voulu arrêter de souffrir car je savais que cette histoire ne mènerait à rien. J’ai fait les bonhommes allumettes (plusieurs fois !), prié… À tel point que je me suis aperçue que je ne pensais quasiment plus à lui ces derniers temps (je venais d’ailleurs de l’écrire sur ce même forum ce matin). Est-ce ça le lâcher-prise ? Peut-être…

Je précise quand même que Teddy et Audrey m’avaient dit qu’il reviendrait vers moi avant la fin de l’année par des messages. Clothilde m’avait dit qu’il ne m’avait pas rangé au rayon des souvenirs et que je le reverrai.

Et bien voilà, ce soir, après plus de 5 mois je viens de recevoir plusieurs messages de sa part. Il me dit notamment que je lui manque.

Je ne pensais vraiment pas qu’il me recontacterait et d’ailleurs j’ai fait le deuil de cette histoire. Mais quand j’ai vu ses messages, j’ai tout de suite pensé à Teddy, Audrey et Clothilde et je voulais vous en faire part, surtout pour ceux qui attendent un retour. Pour moi il est arrivé alors que je ne l’attendais plus.